A propos

FEAD-Maíraf112
En 2012, j’ai posé mes valises à Rio pour une année d’échange à l’université Fédérale de Rio de Janeiro.  Comme je tombais amoureuse de cette ville incroyable, il se trouve que j’ai aussi craqué pour un carioca… Et me voilà aujourd’hui, toujours amoureuse et toujours à Rio.

Ce blog a commencé en tant que carnet de voyage pour garder contact avec ma famille et mes amis, mais il a lentement évolué en quelque chose de plus approfondis. J’essaie aujourd’hui d’y développer un autre regard sur Rio et sur le Brésil en général.

Je suis diplômée d’anthropologie et j’adooooore écrire et réfléchir sur la question, mais je suis surtout une artiste et une romancière dans mon coeur. N’hésitez pas à me suivre sur facebook ou twitter (vous pourrez trouver les liens dans le menu déroulant au niveau des catégories) ou bien de me rendre visite sur mariefleurant.com pour suivre mes nombreuses activités et digressions.

Publicités

9 réflexions sur “A propos

  1. Ton idée n’est pas un peu folle elle est geniale mais attention tu vas tomber amoureuse de la cidade maravilhosa e do brasil tamben enjoy………….

  2. Bonjour.
    Merci pour ce blog… Va falloir que je commence à le compulser sérieusement.
    Moi aussi je suis Français. Moi aussi j’aime une brésilienne (de Sao Paulo). Et moi aussi j’ai envie d’émigrer.

    J’ai trouvé très émouvante ta « déclaration » d’amour au Brésil. Emouvante parce que oui, quelque chose te touche, t’as touché… Emouvante aussi, parce qu’elle réponds à mes questions personnelles à moi, parce que moi aussi, je n’en peux plus de cette France morose, dont l’impulsation est aussi bien politique que dans le caractère râleur des Français jamais content.

    Est ce que la vie à Sao Paulo peut me convenir ? J’en sais rien. J’ai des envies d’ailleurs depuis un moment maintenant. Et Sao Paulo est le choix du coeur.

    Les pieds en France, la tête en Islande, le coeur au Brésil…

    Encore merci.

    • Bonjour! Merci pour ton commentaire. Si ça peut t’aider, São Paulo est une ville qui donne le vertige, très grande, très bruyante et à mille à l’heure. C’est la débauche de béton, de voitures et de hauteur. Mais elle est passionnante, dynamique et créative, et surtout elle garde son coeur brésilien, généreux et optimiste. Je préfère Rio, mon coeur est déjà carioca, mais São Paulo vaut le coup, et sera surement une grande aventure!
      Bon courage!

  3. Bonjour, je suis tombée sur ton blog car je suis à la recherche d’un nom pour le mien… je vis à Rio avec un carioca. Vis tu encore ici? j’ai du mal à le comprendre dans tes articles (qui sont top). Ta vison de la ville et du Brésil correspond presque en tous points à la mienne. Et, comme toi je monte un blog sur les cariocas. Moins sérieux , mais je pense que tu peux t y retrouver. (si ca t’intéresse: ma page fb est pauline in rio, le blog devrait arriver vite).
    Bravo pour tes chroniques en tanga !

  4. Bonjour Marie,

    Je m’appelle Julien et je viens d’arriver sur rio pour faire un stage. Si tu y es toujours, serait il possible d’échanger avec toi ?

    Julien

  5. Moi aussi je suis amoureux du Brésil et surtout de son Carnaval qui ma fait découvrir avec les sambas ce pays gigantesque et le génie de ses habitants. J’ai pris le temps de faire quatre brefs séjours aux Carnavals de Rio de 90 à 93 avec un mini tour final à Salvador, Belém, Manaus, Brasilia et Foz Do Iguaçu pour approcher un minimum du pays. Mon amour du Carnaval et de la Samba (mon coup de coeur spécial) ont fait l’essentiel puisque aujourd’hui encore, 25 ans après, je rédige ce blog, qui tente, avec mes souvenirs vécus un peu enfouis, de recontituer mon cheminrment et avec la thématique vivace des Sambas, de démystifier le Carnaval. Histoire d »expliquer à d’autres amateurs non brésiliens de la chose carnavalesque, tout de ce qui m’a bluffé dans les Défilés et dont j’ai enfin pu trouver l’explication et le lien des rites avec le pays profond et le mental de ses habitants… Le Brésil, la Samba, le Carnaval et l’esprit brésilien ne font qu’un finalement tous issus du même creuset bahiannais. Tellement vrai que par la Samba dominante et le Carnaval qui l’exploite on entre de plein pied dans le Brésil et dans la mystique de ses habitants. Une voie d’entrée royale! A chacun son truc,.moi c’est le mien. Merci de partager ton vécu de ce magnifique pays que j’ai appris à aimer à distance et à qui je pardonne tous ses travers… Mais quel pays est-il sans reproches dis-moi?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s